Dans cet article, nous nous consacrons aux crises financières les plus importantes et les plus dévastatrices de notre Histoire. Quelles peuvent être leurs causes et quels conséquences concrètes elles ont eu ? Chaque crise a ses caractéristiques propres qui doivent toujours être considérées en relation avec l’époque. Alors que les crises étaient auparavant plutôt liées à l’économie réelle, elles sont désormais principalement visibles sur les marchés financiers. Cependant, comme le volume de financement des marchés financiers est aujourd’hui beaucoup plus important que celui de l’économie réelle, les crises dans ce domaine ne sont pas moins dangereuses. Bien au contraire. Une effondrement brutal pourrait signifier une récession mondiale !

Les crises financières historiques

La liste suivante montre que les crises économiques et financières ne sont pas rares, mais plutôt une règle. Elles reviennent à intervalles réguliers sous des formes presque identiques. Ce qui est particulièrement typique et qu’elles prennent extrêmement rapidement de l’ampleur, en particulier par le biais de ce qu’on appelle “l’instinct de troupeau” – phénomène psychologique qui pousse une personne à suivre soudainement toutes les autres. Il n’est pas rare que ce qui serait dans des circonstances normales qu’un petit moustique négligeable se transforme alors en éléphant géant. Si vous portez une attention particulière aux différentes crises, vous constaterez que l’argent ou le système sous-jacent a toujours joué un rôle central. Donc, dans l’ensemble, nous n’avons pas beaucoup appris du passé.

Crises financières et science du comportement

Les psychologues du comportement et les économistes comportementaux ont déclaré pour notre défense que cette conduite est inhérente à notre nature. Nous sommes tout simplement plus enclins à emprunter la voie de la sécurité lorsque des bénéfices (financiers) sont en jeu. Cependant, dès que les pertes menacent, la volonté de prendre des risques plus importants augmente énormément. Dans le jargon technique, c’est ce qu’on appelle une aversion décroissante pour le risque. Au sens figuré, cela signifie : bien que si votre machine à laver était menacée, vous seriez prêt à risquer toute la maison. C’est précisément dans ce comportement, atypique d’homo economicus, que réside la principale raison des crises économiques et financières fatales suivantes :

  • Crise financière de 2008 – (crise des subprimes)
  • La bulle Internet 2000
  • Le vendredi noir de 1929
  • Le crash de la bourse de Vienne en 1873
  • La tulipomanie en 1637

Nous attendons avec impatience votre avis sur le sujet et vos prédictions des crises économiques et financières à venir !