Aujourd’hui, l’éducation financière est plus importante que jamais. En effet, la masse monétaire n’a jamais été aussi grande. Mais les lois du système monétaire engendrent également une concentration de plus en plus importante de ces sommes, les rendant disponibles pour de moins en moins de gens.

Et dans le même temps l’éducation financière est reléguée au second plan, voire marginalisée dans les écoles et les universités, ainsi que dans les médias. Il y a-t-il un intérêt pour les décideurs politiques de nous maintenir délibérément dans  notre routine métro-boulot-dodo ?

Les conseils suivants constituent la quintessence de nos connaissances financières que nous avons acquises avec difficulté au fil des ans. Partagez-les avec autant de personnes que vous le pouvez afin que d’autres puissent également en bénéficier et éviter les recherches fastidieuses et les efforts inutiles.

# 1 Ce que l’argent n’est pas

Même en économie internationale, les gens ne s’entendent pas toujours sur ce que l’argent est et sur ce qu’il n’est pas. La situation est claire.

La seule monnaie légale est de l’argent réel ! Mais qu’entend-on par monnaie légale ?

La monnaie légale est produite par la banque centrale – elle est également appelée Fiat-Money. La monnaie de banque centrale est constituée des billets de banque et des pièces de monnaie imprimées et émises uniquement par la Banque centrale. Toutes les autres caractéristiques analogues à celles de l’argent, en particulier  la monnaie scripturale (souvent désigné monnaie call ou de dépôts à vue), n’ont pas cours légal et ne devraient en réalité pas s’appeler “argent” !

La monnaie scripturale n’est qu’une revendication et non une garantie de monnaie de la banque centrale. Ainsi, le solde de votre compte n’indique pas combien d’argent vous avez, mais ce que vous prétendez avoir comme argent réel.

# 2 Tout l’argent du monde n’est que crédit – nous vivons dans une spirale d’endettement mondial

Notre système économique est basé sur le système monétaire. Le système monétaire est à son tour un système de crédit de la dette. Cela signifie que l’argent et tous les moyens financiers, tels que la monnaie de banque, ne peuvent être générés que par l’octroi de crédit.

Cela a des conséquences très lourdes !

Cela signifie que chaque numéro de billet, de pièce de monnaie et de compte n’existe que parce que la dette a déjà été contractée par un État, une entreprise ou un ménage.

Il n’y a pas d’autre forme de création monétaire en dehors des prêts, c’est-à-dire des dettes ! Les banques centrales forment le début de cette chaîne avec l’émission de monnaie de banque centrale. Elles créent la monnaie légale de laquelle nous dépendons tous. Les banques commerciales privées agissent ensuite comme des catalyseurs, en transférant des prêts, sous forme de monnaie scripturale, à des ménages et à des entreprises.

Il en résulte une bulle d’endettement de plus en plus grande dans l’ensemble du système, car les dettes totales du système ne peuvent jamais être remboursées !

Toutes les bulles immobilières du monde ne sont donc rien comparées à la bulle mondiale que représente la monnaie scripturale. .

# 3 Les dettes ne peuvent pas du tout être remboursées

Les prêts avec taux d’intérêt rendent impossible le remboursement de la dette contractée par le système. Et cela alimente un cercle vicieux ! Le fardeau de la dette mondiale continue alors à prendre de l’ampleur.

Comment cela se fait-il ?

Rappelons-nous encore une fois que tout l’argent de la Terre a été créé uniquement par le biais de prêts. Cela signifie que les anciens prêts ne peuvent être payés que par de nouveaux prêts !

Nous aussi, nous avons trouvé cela absurde la première fois ! Ce modèle insulaire (bien sûr simplifié) a pour conséquence que le taux d’intérêt n’est pas payé en même temps que le prêt est accordé, qu’il le soit par la banque centrale ou commerciale. En d’autres termes, il manque toujours exactement ce montant d’intérêts dans le remboursement.

Les avoirs et les dettes ne font alors plus qu’un !

# 4 Sachez pourquoi vous voulez être financièrement libre

Presque personne ne sait pourquoi il veut atteindre la liberté financière. Et c’est fatal ! Impossible alors d’avoir la motivation nécessaire pour pouvoir travailler à un objectif concret sur une longue période de temps.

Alors, commencez par comprendre pourquoi vous voulez devenir financièrement indépendant !

Au cours de cette introspection, vous devriez également observer de quel type d’objectif il s’agit. Êtes-vous simplement en train de poursuivre un objectif centré sur l’ego dont le but est de gagner le plus d’argent possible pour pouvoir acheter le plus d’objets possible ? Ou est-ce un objectif noble, tel que d’utiliser votre propre liberté financière pour aider d’autres personnes (financièrement), ou de pouvoir mieux vous concentrer sur le développement de vos propres capacités et passions ?

# 5 Comprenez l’effet des intérêts composés (la formule 72)

  1. M. Rothschild, peut-être le banquier le plus célèbre et le plus puissant de tous les temps, a un jour désigné l’effet des intérêts composés comme étant la huitième merveille du monde. Albert Einstein a également été profondément impressionné par son pouvoir. Il y a environ 100 ans, il l’a décrit non seulement comme la plus grande invention de l’esprit humain, mais également comme la plus grande force de l’univers !

Mais quel est le pouvoir secret des intérêts composés ?

Tandis que le taux d’intérêt, seul et pris isolément, ne décrit qu’un développement linéaire, l’effet des intérêts composés garantit qu’un montant, en fonction du taux d’intérêt, double au cours d’une certaine période.

Cette augmentation rapide est également appelée croissance exponentielle.

En règle générale, la formule 72 s’applique. Il suffit de diviser le nombre 72 par le taux d’intérêt en pourcentage. Illustrons-le avec un exemple :

Par exemple, avec un intérêt de 5 % par an, un montant doublera tous les 15 ans (72: 5 = 14,4 ans). Avec un intérêt de 10 %, il double déjà après environ 7,5 ans (72:10 = 7,2 ans) Incidemment, cette accumulation s’applique également aux dettes – mais uniquement si les intérêts ne sont pas remboursés ! Cette évolution est la raison principale pour laquelle de plus en plus de capitaux sont entre les mains de moins en moins de personnes.

# 6 Votre attitude fait la différence !

Vous n’entendez pas ça pour la première fois. Il existe une raison à cela. Votre attitude mentale est le facteur décisif du succès ou de l’échec ! Ainsi, vous ne devez pas simplement travailler du côté technique de la liberté financière, vous devez aussi vous occuper du niveau mental. Ce n’est pas pour rien qu’on dit :

L’esprit prévaut sur la matière !

Soyez conscient de cette déclaration ! Cela signifie que votre pensée décide de vos résultats.

Vous êtes ce que vous avez pensé et ce que vous allez faire jusqu’à maintenant, ce que vous pensez de vous-même aujourd’hui et à l’avenir !

Vous pouvez donc vous programmer pour le succès et l’indépendance financière si vous le souhaitez vraiment. Cela nécessite des objectifs et une routine quotidienne. Les objectifs vous permettent de rester sur la bonne voie et la routine quotidienne vous permet de développer une dynamique personnelle du succès.

Alors commencez à imaginer vos objectifs le matin, juste après vous être levé (processus de visualisation). En conséquence, vos actions, même dans l’état inconscient de la journée, seront centrées sur la réalisation de vos objectifs.

# 7 Vivez normalement – sans vous endetter

Dans la première partie, vous avez découvert les mécanismes de la dette. S’endetter et, surtout, contracter des prêts à la consommation est un poison absolu pour la liberté financière. Si tout le monde suivait les règles de base qui consistent à ne pas s’endetter, à épargner régulièrement et à utiliser l’effet des intérêts composés, personne n’aurait de soucis financiers !

Ne vivez donc pas au-dessus de vos moyens et ne contractez jamais de dettes !

Dans le cas d’une dette, le “gain” financier n’est que prêté et doit être remboursé à un moment donné, avec des intérêts. En outre, les prêts à la consommation sont comme le sucre. Ils créent une dépendance et une accoutumance. Après tout, il est facile de se permettre des choses que vous ne pouviez pas vous permettre. De plus, on s’achète ainsi un semblant de “bonheur”. Malheureusement ce “bonheur” n’est que temporaire. À long terme, il ne vous mène pas à la liberté financière mais plutôt à l’esclavage financier.

La formule simple de la construction d’un capital est la suivante :

(Recettes – dépenses) * Intérêts

  • → Maximiser les revenus
  • → Minimiser les dépenses et
  • → Maximiser les taux d’intérêt avec un risque raisonnable !

# 8 Investissez dans la connaissance et appliquez-la

Votre connaissance est un outil vraiment puissant et devrait, avec votre attitude mentale, être la base de votre indépendance financière. Nous pensons que :

Tout le monde a les capacités pour y arriver !

Si vous voulez atteindre la liberté financière, vous devez acquérir (autant que possible) de nouvelles connaissances. Votre connaissance est votre outil pour atteindre votre objectif. Et vous pouvez améliorer et développer cet outil.

Supposons que vous deviez creuser un tunnel. Cela pourrez-vous demander toute une vie si vous utilisiez une cuillère. Mais vous pourriez aussi passer un permis pour conduire un tunnelier et arriver en seulement quelques jours à destination. Travaillez toujours sur les outils qui vous semblent précieux.

Votre outil principal, c’est votre connaissance. Mais vous devez également appliquer ces connaissances. Ils doivent faire leurs preuves dans la pratique – c’est seulement de cette façon que vous expérimenterez. Sinon, vous resterez naïf et vous oublierez tôt ou tard ce que vous aurez appris. Un expert s’informe non seulement beaucoup et de manière exhaustive, mais applique également cette connaissance jour après jour. Et vous pouvez aussi faire cela !

# 9 Créez vos propres finances et diversifiez-vous

Une technique particulièrement prometteuse pour augmenter votre connaissance sur la liberté financière consiste à penser à l’argent régulièrement puis à mettre cette connaissance en pratique.

Alors, prenez vos finances en main !

Dorénavant, passez une heure par semaine à penser à vos placements, à vos dépenses et à vos revenus, puis planifiez et exécutez-les. Il est particulièrement important de diversifier vos investissements.

La diversification est le fait d’élargir les types d’investissements en se basant sur leurs ratios de risque / rendement. L’objectif est d’obtenir le rendement le plus élevé possible tout en minimisant les risques.

Mais c’est particulièrement difficile. Surtout si vous souhaitez investir dans des fonds éthiques, équitables et écologiques et durables. Vous devez donc répartir vos investissements entre différentes sociétés, classes de risque, marchés et segments de marché, classes d’actifs et même marchés boursiers. Cela minimise le risque car vos investissements sont de moins en moins corrélés (interdépendants).

# 10 Donnez et vous obtiendrez en retour

Un autre principe précieux de la liberté financière est la loi de la réciprocité. En quelques mots cela signifie :

Donnez et vous recevrez !

Qu’est-ce qui est si magique la-dedans ? La loi de la réciprocité stipule que plus vous donnez, plus vous obtenez. Par exemple : nous écrivons souvent des articles invités pour d’autres blogs, sociétés ou magazines. Avec cela, nous vous offrons une valeur ajoutée gratuite.

D’autre part, cela présente également des avantages pour nous, car cela attire davantage de lecteurs sur notre site Web. Étant donné que ces lecteurs ont aimé le contenu, ils sont également beaucoup plus susceptibles d’acheter un livre. À leur tour, ils soutiennent et récompensent notre travail.

Incidemment, cette loi s’applique également à tous les autres domaines de la vie. Plus vous donnez aux autres et plus vous serez serviable, plus vous recevrez en retour. C’est pourquoi nous avons un conseil pour vous : commencez par donner consciemment quelque chose à quelqu’un au moins une fois par jour. Ce sont les petites choses de la vie qui feront de vous une personne beaucoup plus heureuse !

# 11 Consommez avec parcimonie, réfléchissez et budgétisez

En tant qu’étudiant, on apprend à limiter ses besoins à l’essentiel. On apprend à tirer le meilleur parti d’un budget relativement petit. Cela n’est possible que si vous portez une attention particulière à vos dépenses.

La budgétisation est particulièrement facile si vous divisez votre argent en piles au début du mois et “investissez” en conséquence. Cela enlève l’envie de consommer à outrance et garantit un certain taux d’épargne, même avec très peu de revenus !

De plus, vous bénéficierez de cette discipline que vous vous serez imposée dans plusieurs années. Après tout, on a appris dès le début comment vivre modestement et comment dépenser et investir l’argent avec parcimonie et prudence.

# 12 Le livre de comptes révèle comment de petites quantités peuvent former de véritables montagnes

Faites face à vos dépenses. La meilleure façon de le faire est avec notre livre de budget gratuit. Le livre de comptes vous montrera tout d’abord les investissements et les dépenses inutiles ou superflus. L’effet didactique n’a pas de prix !

# 13 Obtenir des sources de revenus passifs

En raison de notre rythme biologique, nous sommes limités à une journée de 24 heures. Tout le monde doit dormir et travailler jour et nuit est dangereux à long terme. En conséquence, nos revenus actifs sont limités.

Nous ne pouvons pas gagner plus d’argent que nous avons de temps.

Cela signifie donc que nous atteignons la liberté financière – dans le meilleur des cas – une fois la retraite arrivée. C’est pourquoi il est si important de générer des sources de revenus passifs qui vous permettent de valoriser votre temps de travail au travers de multiples ventes.

# 14 Faites des dons mensuels et laisser l’argent arriver

Si vous ne faites pas partie de ceux qui donnent chaque mois – ne serait-ce qu’un euro, vous devriez alors vous y mettre dès aujourd’hui. À notre avis, il est très important d’affecter une partie de votre revenu, peu importe combien, aux nécessiteux ou aux malades du monde.

Vous faites quelque chose de bien avec cela, vous vous sentez bien et vous donnez quelque chose en retour conformément à la loi de la réciprocité.

En outre, lorsque vous dépensez de l’argent CONSCIENTMENT, vous enclenchez votre cycle de paiement personnel.

# 15 Encore trois conseils sur l’argent

# 1 Efforcez-vous toujours d’être le meilleur dans votre domaine. Que vous y arriviez ou non, vous obtiendrez certainement un très bon résultat à la fin !

# 2 Comprenez le principe 80/20 : 20 % de tous les efforts conduisent à 80 % de vos résultats. Que sont ces 20 % et comment pouvez-vous les améliorer et éliminer les 80 % restants ?

# 3 Comprendre le principe de Parkinson : la durée de réalisation d’une tâche ou d’un objectif est toujours étendue à l’échéance définie. En règle générale, définissez-vous un délai beaucoup plus court (la moitié) à ce dont vous auriez normalement besoin.

Vous connaissez maintenant de nombreux grands secrets au sujet de l’argent. Ou quels autres aspects importants aimeriez-vous mentionner ? Laissez-nous un commentaire. Et n’oubliez pas de partager cet article avec vos amis et connaissances afin qu’ils puissent aussi en profiter..!