J’entends déjà vos réactions ! Vous vous demandez peut-être comment bien placer son argent en seulement trois étapes simples ? Vous vous dites, c’est impossible ! J’aurais probablement réagi de la même façon il y a quelques années. Après tout, les thèmes “comment bien placer son argent” ou “comment se construire un capital” ne sont pas des sujets que nous aimons vraiment aborder sous nos latitudes. Il semble plutôt être réservé à quelques-uns – généralement ceux qui ont déjà accumulé de la richesse.

Une merveilleuse excuse pour ne même pas avoir à faire le moindre effort pour prendre soin de votre propre avenir financier. Et quel gros malentendu !

Table des matières

Pourquoi le thème de l’investissement de l’argent est-il tabou ?

Pas de richesse sans patience et distance émotionnelle !

Étape 1 – Réduire vos passifs

Étape 2 – Créer une structure de compte intelligente

Le modèle à 6 comptes

Le modèle à 3 comptes

Étape 3 – Investissez de l’argent, investissez passivement et attendez patiemment que cela porte ses fruits !

Les ETF (trackers) sont l’outil parfait pour les paresseux (comme moi) !

Vous avez besoin d’un compte-titres ou d’un PEA !

Autres façons d’investir intelligemment de l’argent

Investir de l’argent avec le système relax

Pourquoi est-ce tabou de s’interroger sur comment bien placer son argent ?

Avant de commencer, je voudrais vous expliquer brièvement pourquoi, à mon avis, pourquoi on évite de parler d'”argent” ou d'”bien placer de l’argent” dans ce pays. À mon avis, il s’agit surtout de publicité négative. Au cours de la dernière crise financière, en particulier les petits investisseurs et les investisseurs privés ont perdu beaucoup d’argent. Bien sûr, ils n’étaient pas les seuls responsables de cette situation, il y avait de nombreuses raisons (comme par exemple une mauvaise gestion des actifs ou encore les nombreuses banques ayant fait faillite).

Néanmoins, il faut faire face à la réalité et comprendre que la plupart de ces petits investisseurs privés ont réalisé des pertes durant la crise ! En d’autres termes, ils ont vendu leurs actifs, qui étaient investis sur les marchés financiers et qui ont perdu énormément de valeur au moment du creux de la vague. Ils ont donc vendu leurs parts au pire moment (qu’il s’agisse d’actions, d’ETF ou même d’assurance-vie, qui sont également placées sur le marché financier).

S’ils ne s’étaient pas laissés aller à la folie, ils auraient pu augmenter considérablement leur capital quelques années plus tard au lieu de jouer avec leur avenir financier.

Pas de richesse sans patience et distance émotionnelle !

D’après mon expérience, la patience et la distance émotionnelle sont donc les règles les plus importantes pour tous ceux qui veulent vraiment investir de l’argent et se constituer un patrimoine de manière durable et relativement sûre. De plus, bien sûr, vous ne devriez investir que de l’argent dont vous pouvez vous passer à long terme. Seuls ceux qui disposent d’une liquidité constante et d’un solide coussin de sécurité financière (référence : 3 mois de salaire) peuvent investir l’argent excédentaire, permettant ainsi d’aspirer encore plus de capital pour eux, et donc d’utiliser le principe de base du capitalisme de manière vraiment intelligente.

À cet égard, le fait d’investir de l’argent passivement est pour moi une condition sine qua non. Je ne suis pas un ami du trading actif, car je devrais me battre comme David contre les puissants Goliaths de l’industrie financière. Un combat perdu d’avance. Ma stratégie est différente.

Étape 1 – Réduire vos passifs

Tous ceux qui ont lus “Père riche, père pauvre” savent que les dettes et les actifs ne sont que les deux faces d’une même médaille. D’un côté, ce sont des adversaires, mais de l’autre, ils ne peuvent pas non plus se passer les uns des autres. Mais tant que vous ne comprenez pas la différence, la liberté financière est impossible ! Le principe de base est appelé :

Les passifs coûtent de l’argent, les actifs rapportent de l’argent.

La grande différence entre les hamsters libres financièrement et ceux qui ne le sont pas, réside dans la façon dont ils dépensent leur argent ou leurs revenus. C’est surtout avec les “hamsters du système” que l’on observe que la majeure partie du revenu disponible est “investie” dans le passif. En faisant cela, ils s’achètent un billet à vie dans la roue du hamster.

C’est pourquoi il est si important de comprendre ce qui est expliqué plus haut et d’investir votre argent excédentaire en conséquence. Les dettes accumulées au fil des ans sont la principale raison pour laquelle les gens (doivent) tourner de plus en plus vite dans la roue du hamster. La règle la plus importante est donc de quitter la roue du hamster :

Minimiser les investissements dans les passifs et maximiser les investissements dans les actifs !

Cliquez ici pour lire l’article “Faire des économies d’argent“.

Étape 2 – Créer une structure de compte intelligente

Il existe différents modèles de comptes. Pour moi, le plus important (et cela vaut aussi pour vos investissements ultérieurs), ce n’est pas de choisir LE modèle de compte parfait mais plutôt de faire la démarche dans avoir un ! C’est pourquoi j’aimerais vous présenter brièvement deux modèles de comptes simples et efficaces dans ce qui suit. Veuillez noter qu’il n’est pas nécessaire d’ouvrir six comptes auprès de six banques différentes ! Avec de nombreuses banques, vous pouvez créer plusieurs comptes de référence sans frais supplémentaires et ainsi suivre l’évolution de la situation.

Il est important d’effectuer les débits sur les comptes de référence au début du mois par ordre de virement permanent. C’est la seule façon de vous mettre sous pression pour que vous puissiez vraiment poursuivre vos efforts d’épargne.

Le modèle à 6 comptes

Ce modèle de compte est mon préféré, car il contient un aspect important, à savoir les “dons”.

  • Compte n°1 => Votre compte pour l’accumulation du patrimoine et la liberté financière
  • Compte n°2 => Votre compte pour les vacances et les loisirs
  • Compte n°3 => Votre compte comme coussin en cas de dépenses imprévues
  • Compte n°4 => Votre compte pour vos études et votre formation continue
  • Compte n°5 => Votre compte pour faire des dons
  • Compte n°6 => Votre compte pour les dépenses courantes (compte principal)

Pour bien placer son argent, la plupart des “gourous de la finance” recommandent une répartition de 10 % entre les cinq premiers comptes et de 50 % sur le sixième compte. Comme je n’aime pas spécialement la rigidité, j’ai une philosophie différente. De mon point de vue, la répartition que vous choisissez n’est pas si importante. Le plus important, c’est que vous distribuiez des pourcentages réalistes entre les 6 comptes ! Il ne s’agit pas tant du comment (procéder) que du contenu – comprendre pourquoi c’est important de le faire et prendre l’habitude d’investir de l’argent d’une manière diversifiée ! Au-delà de ça, chacun a ses préférences. Si vous préférez partir en vacances deux fois par an et investir un peu moins dans vos études et votre formation, c’est bien pour vous ! L’essentiel, c’est d’y réfléchir, d’établir les ordres de virement permanents sur les comptes 1 à 5 en conséquence et ensuite d’écouter ce que dit votre cœur (de suivre vos envies) !

Le modèle à 3 comptes

Comme alternative au modèle à 6 comptes, vous pouvez également utiliser un modèle à 3 comptes. Comme je l’ai dit, je ne suis pas un grand fan des directives strictes et rigides, mais je veux plutôt vous inciter à trouver votre propre style et à choisir le modèle de compte et la façon d’investir qui vous convient le mieux et qui soit adaptée à vos préférences et votre profil de risque. Le modèle à 3 comptes est un peu plus simple, mais exclut malheureusement des aspects qui sont très importants pour moi, comme faire des “dons” et se constituer un “coussin d’argent”. Néanmoins, il sera présenté ici brièvement en guise d’alternative.

Avec le modèle à 3 comptes, il est important que vos dépenses courantes au cours du mois ne dépassent pas 70 % de votre revenu mensuel. Vous disposerez ainsi d’une marge de manœuvre suffisante pour investir suffisamment d’argent, œuvrer dans la constitution de votre patrimoine et vous récompenser pour vos efforts d’épargne – au moins 30 % au total.

  • Compte n°1 => Votre compte pour l’accumulation du patrimoine et la liberté financière
  • Compte n°2 => Votre compte pour les vacances et les loisirs
  • Compte n°3 => Votre compte pour vos dépenses courantes (compte principal)

Encore une fois, vous pouvez ouvrir de nouveaux comptes ou créer des comptes de référence supplémentaires auprès de votre banque de actuelle.

Ici, vous passez également des ordres de virement permanents depuis votre compte principal (3) sur les comptes de référence (1 et 2). Encore une fois, il est important que les virements soient effectués au début du mois afin que vous ne soyez pas tenté de dépenser l’argent ! C’est encore une fois à vous de décider dans quelle proportion vous distribuez les (au moins) 30 pour cent restants sur les comptes 1 et 2 – mais plus la part sur le compte 1 est importante (donc au moins 20 pour cent), mieux c’est pour votre avenir financier !

Étape 3 – Bien placer son argent : investir passivement et attendre patiemment que cela porte ses fruits !

Maintenant que vous avez réglé vos dettes et que vous vous êtes doté d’une structure de compte ingénieuse, il est temps de passer à la troisième étape : investir de l’argent ! Cette étape est importante pour que vous puissiez tirer profit de votre épargne et la multiplier au fil du temps, surtout avec l’effet des intérêts composés !

Les ETF (trackers) sont l’outil parfait pour les paresseux (comme moi) !

À ce stade, vous avez plusieurs possibilités. Mon expérience personnelle m’a montré que la diversification dans différentes opportunités d’investissement est le moyen le plus sûr d’investir de l’argent et de se constituer un capital à long terme. Si vous mettez tous vos œufs dans le même panier, vous pouvez tout perdre en temps de crise. De mon point de vue, les ETF sont particulièrement adaptés aux petits investisseurs privés. Déjà largement diversifiés, ils offrent des rendements intéressants et peuvent générer d’importants actifs pour vous au fil des ans.

Avant de vous lancer dans le monde des ETF, vous devriez vous documenter un peu plus sur le sujet. C’est pourquoi nous avons préparé deux articles intéressants pour vous, avec lesquels vous pouvez immédiatement vous lancer :

Vous avez besoin d’un compte-titres ou d’un PEA !

Afin de pouvoir investir dans des ETF ou des actions, il est important que vous ouvriez d’abord un compte-titres ou un PEA. Sans un compte-titres, vous ne seriez pas en mesure de participer à ce qui se passe sur les marchés financiers. L’ouverture d’un compte-titres est facile. Vous pouvez le faire soit auprès de votre banque (en ligne) actuelle, soit directement auprès d’un courtier en ligne. Vous trouverez ici un aperçu des meilleurs courtiers en ligne pour les ETFs !

Vous pouvez ensuite faire prélever l’argent à investir dans vos ETF ou vos actions directement depuis votre compte de référence n°1. Si cela n’est pas possible avec votre courtier ou votre banque, vous devez alors établir un ordre de virement permanent du compte n°1 vers votre compte-titres ou PEA.

Une fois que vous avez mis en place ce modèle, tout ce que vous avez à faire est d’attendre patiemment et de regarder l’argent croître !

D’autres façons de bien placer son argent

Afin que vous n’investissiez pas complètement de manière unilatérale, je voudrais cependant vous présenter encore un certain nombre d’autres possibilités d’investissement intéressantes. Cela afin que vous puissiez diversifier et augmenter le rendement de votre portefeuille. Il s’agit notamment d’investissements dans des plateformes de prêts entre particuliers, des actions à dividendes et des plateformes de crowdinvesting. Voici un aperçu de notre série d’articles sur le sujet :

Bien placer son argent avec le système relax

Nous aimons aussi appeler ces 3 étapes le système relax pour les paresseux. Après tout, très peu d’entre nous ont vraiment le temps (et le désir) de gérer nos finances de façon intensive. C’est pourquoi il est si important de rendre ce processus le plus passif possible. Cela a également l’avantage de vous détacher émotionnellement au maximum de vos investissements. En effet, la majorité de vos investissements et de vos efforts d’épargne fonctionnent presque automatiquement grâce à la combinaison intelligente d’un modèle multi-comptes avec des ordres de virement permanents et des plans d’épargne ! Et vous devriez rester tout aussi détendu lorsque vous êtes confronté à une crise financière – parce qu’elle reviendra pour sûr encore et encore !

J’espère vivement que cet article vous aidera à répondre à la question comment bien placer son argent et à vous constituer ainsi une fortune confortable à long terme. Le plus tôt sera le mieux. En effet, le facteur temps contribue de manière décisive à la croissance des taux d’intérêt par le biais des intérêts composés.

Si vous avez des questions ou des suggestions ou si vous voulez simplement nous faire part de vos commentaires, n’hésitez pas à nous écrire un commentaire ou un courriel à contact[@]financepreneur.fr ! Nous répondons toujours personnellement et de manière 100 % transparente et nous nous réjouissons de recevoir vos feedbacks 😊.