L’esprit d’entreprise se nourrit d’idées apparemment folles et d’entreprises soi-disant absurdes, dont le nombre semble avoir considérablement augmenté ces dernières années. Le World Wide Web est devenu le berceau de nombreuses idées d’entreprises toutes plus folles les unes que les autres. Pour nous, c’est toujours fascinant ce que le cerveau humain est capable de “faire éclore”. Dans cet article de blog, nous avons entrepris de trouver les idées de business les plus folles de tous les temps.

Les 13 idées de business les plus folles de tous les temps

Chacun de nous a constamment des idées de business qui semblent osciller entre idiotie et ingéniosité. Il n’est pas rare que l’envie d’entreprendre fasse irruption chez vous. Vous avez probablement déjà regretté de ne pas avoir poussé votre idée a première vue trop folle après l’avoir retrouvé quelques mois plus tard dans une publicité sur internet. Cette liste doit donc vous servir d’inspiration et de motivation – si vous rêvez de devenir entrepreneur – pour écouter votre voix intérieure et surtout pour agir. Johann Wolfgang von Goethe a su résumer cette différence en une citation magnifique :

Le succès a quatre lettres. AGIR.”

TOP #13 : Twitter

Est-il possible de limiter le monde Internet à 140 caractères ? Cela aurait été tout à fait impensable il y a quelques années. Vraiment impossible ? Non, pas du tout. Aujourd’hui, Twitter est l’une des plateformes de médias sociaux les plus populaires au monde. La limite de 140 caractères est même un plus pour la plupart de ses utilisateurs surtout à l’heure actuelle où nous sommes inondés d’informations de toutes parts et où la durée de notre attention diminue. Twitter a montré que l’information (même si elle ne comporte que peu de caractères) peut être diffusée de façon extrêmement virale.

TOP #12 : La location de cercueil

Jim Lunsford a fondé l’une des entreprises les plus extraordinaires au monde à Saint-Louis. Il prête des cercueils. Pour seulement 50 dollars US, toute personne intéressée peut emprunter un cercueil. Une idée d’entreprise réussie, car aujourd’hui, Lunsford a une clientèle de plus en plus nombreuse. La plupart de ses clients veulent simplement savoir s’il est vraiment possible de trouver la paix et le calme dans une grande caisse en bois.

“Ce qu’il nous faut, ce sont des fous, regardez où les gens normaux nous ont emmenés !” (George Bernard Shaw)

TOP #11 : Le bain de café

Les dames de la Rome antique savaient déjà qu’un bain dans du lait d’ânesse rendrait leur peau lisse et belle. À Tokyo, au Japon, on peut se baigner dans le café. Kichimatsu Baba, propriétaire du Centre de sauna Koso, annonce qu’un bain de café est extrêmement sain et a un effet bénéfique sur la peau. Deux piscines d’une capacité de 60 mètres cubes et remplies de café brésilien sont actuellement disponibles pour les plus téméraires. La température ? 60 degrés Celsius. M. Kaba est attentif à une stricte séparation entre les sexes. Environ 100 personnes viennent chaque jour chez Monsieur Kaba. Un bain dans le café noble coûte environ 10 euros. C’est fou mais lucratif, non ?

TOP #10 : Lettres d’amour particulièrement douces

À La Havane, il existe un papier particulièrement sucré idéal pour les lettres d’amour. Le papier, fait de fibres de canne à sucre, peut être consommé. Une idée qui devrait inspirer les plus romantiques.

TOP #9 : Le supermarché du Sushi

Ryuji Ishii, né au Japon, a émigré aux Etats-Unis en 1985. Entre-temps, il a construit un empire du sushi dont le chiffre d’affaires annuel s’élève à 200 millions de dollars US. Son idée ? Proposer des sushis bon marché dans les grandes surfaces. Une idée folle au départ. Au début, ses partenaires commerciaux s’adressaient principalement à une clientèle très fortunée ; plus tard, de plus en plus de supermarchés se sont montrés enthousiastes à l’idée de vendre des sushis en magasin et les économies d’échelle ont pu produire leur plein effet. Aujourd’hui, plus de 2 000 grandes surfaces lui font confiance. Cela fait de Ryuji Ishii l’un des plus grands distributeurs de sushis américains à l’heure actuelle.

TOP #8 : Le distributeur automatique à mouchoirs

La situation est familière dans les films d’amour : deux amants se tiennent debout à la gare ; ils ont beaucoup de difficulté à se dire au revoir et ils se saluent pendant plusieurs minutes jusqu’à ce que le train ne soit plus visible. . À la gare de New York, il y a maintenant un distributeur automatique qui fournit un mouchoir jaune afin de rester encore plus longtemps visible pour ses proches. Une idée absurde qui a vraiment marché.

TOP #7 : Le bar pour les personnes sevrées

Vienne est connue pour sa culture du café. Le fait que, de temps en temps, non seulement le café mais aussi la bière soient consommés en plus grande quantité ne dérange personne ici – peut-être aussi en raison de la proximité géographique et spirituelle de la Bavière. Dans la capitale autrichienne, cependant, il y a des restaurateurs qui proposent des journées pour les personnes “sevrées”, pour les alcooliques guéris qui ne veulent pas être tentés de commander une boisson alcoolisée au bar. C’est ainsi que le “Saftbeisl” a vu le jour. Les clients se voient exclusivement offrir des jus, du thé et du café et ce plusieurs jours par semaine – habituellement le mercredi, le jeudi ou le vendredi. Une idée géniale et folle !

TOP #6 :  Pierres tombales pour animaux de compagnie

Un couple à Miami semble avoir été inspiré par l’idée folle d’emprunter des cercueils. Le couple fabrique des pierres tombales pour chats, chiens et autres animaux de compagnie depuis de nombreuses années. Une idée d’entreprise avec un succès garanti et un potentiel à long terme. Les deux mois suivant le lancement du business, le couple avait déjà vendu près de 300 pierres tombales. Les prix semblent assez modérés par rapport à celles faites pour les humains. Il faut compter entre 30 et 50 euros.

TOP #5 : La vente de pyjamas

Karen Neuburger a quitté son emploi à l’âge de 40 ans. Elle voulait absolument avoir un enfant et devenir femme au foyer pour s’occuper de lui. Mais ses plans se sont déroulés différemment. Après que son mari ait fait le point sur leur situation financière, il était clair qu’ils ne se passeraient pas d’une deuxième source de revenu. Karen devrait surtout quitter son pyjama bien-aimé afin de pouvoir participer à la vie professionnelle. Pourtant, elle adorait se promener dans son pyjama confortable et surdimensionné. Aujourd’hui, Karen a un travail qui n’a rien d’ordinaire : elle conçoit des pyjamas spectaculaires et vend les tenues à des magasins locaux et nationaux. Elle a transformé de son hobby en métier et elle génère grâce à lui un chiffre d’affaires impressionnant aujourd’hui : 100 millions de dollars US – par an. Karen prouve de façon impressionnante que vous pouvez transformer votre passion en argent.

TOP #4 : La vente du stock restant

Scot Wingos n’aurait probablement pas pensé que son idée pourrait devenir si réussie. Il aide les entreprises à vendre leurs stocks via Internet – dans le cadre de différentes enchères en ligne. Cependant, son idée d’entreprise a encore mieux fonctionné que prévu : aujourd’hui, il commercialise des invendus à des entreprises très connues dans le monde. Ses clients s’appellent notamment Motorola ou Dell.

TOP #3 : La flybar

Bruce Middleton a prouvé de façon impressionnante qu’une idée d’entreprise ne doit pas seulement être folle ou nouvelle ; il s’est orienté vers une idée existante et l’a commercialisée avec succès. Monter de gros ressorts sur un bâton de pogo ? Ce qui n’était qu’un gag au début s’est développé en un produit à succès un peu plus tard. Bruce a développé la Flybar, une version high-tech du célèbre bâton Pogo. L’équipement sportif permet de sauter jusqu’à environ 1,50 m de hauteur. La Flybar est vendu aux États-Unis depuis 2004 et a atteint des ventes record, surtout pendant la période de Noël.

TOP #2 : Gagner de l’argent avec les contraventions de stationnement

Ronald Weger se réjouit de toute contravention – mais seulement si l’amende est transmise à un autre conducteur. Pourquoi ? L’Américain est en train de recueillir des pourcentages. Il y a 30 ans, Weger a enregistré un brevet pour les amendes américaines. Maintenant, dès qu’une amende est distribuée, il perçoit une commission. Un modèle de royalties on ne peut plus ingénieux… !

TOP #1 : Le langage des gangsters

Cela nous amène au TOP #1 des idées de business les plus folles de tous les temps. Le choix a d’ailleurs été très facile pour nous.

En Nouvelle-Angleterre, aux États-Unis, vit un homme qui gagne son pain quotidien en énumérant les mots de la langue des escrocs et des gangsters. Année après année, des listes contenant jusqu’à 2 000 mots d’argot du monde souterrain sont publiées. Bien sûr avec une explication – sinon aucun des lecteurs ne saurait la signification de chacun des mots y figurant. Aujourd’hui, il vend ses listes aux auteurs, détectives et autorités et génère ainsi un revenu mensuel dont les banquiers ne peuvent que rêver.

Quelles idées de business avons-nous oublié ?

Ou quelles idées de business aimeriez-vous partager avec les autres lecteurs ?
Laissez-nous un commentaire. Nous attendons avec impatience vos idées de business folles… !