Si utilisez le gaz pour vous chauffer, cuisiner ou pour chauffer votre eau, alors vous devez comparer les offres de gaz au moins une fois par an. Les prix du gaz peuvent varier très fortement. Vous pouvez rapidement économiser en moyenne cent euros par an et les utiliser pour vous constituer un capital. Si vous voulez atteindre la liberté financière et l’autosuffisance, vous devez devenir un expert en matière de réduction de vos passifs. Nous vous aidons à parvenir à cet objectif !

A propos ! Le chauffage au gaz est beaucoup moins cher que d’utiliser du mazout (ou même de l’électricité). Et pas seulement parce qu’il est beaucoup moins cher que le pétrole. L’installation d’un chauffage à gaz est très bon marché. De plus, c’est plus écologique, car moins de CO2 est émis. Vous trouverez d’autres conseils en matière d’épargne dans la rubrique consacrée aux économies.

# 1 Comparer les offres de gaz

Qu’est-ce qui influence les prix du gaz ?

Premièrement, le gaz est une ressource finie. Plus nous en consommons, moins il y en a. Cela le rend de plus en plus rare. En outre, les taxes de l’État représentent environ 1/4 du prix du gaz. Selon la simple loi de l’offre et de la demande, cela signifie que l’offre tend à diminuer alors que la demande tend à augmenter. Néanmoins, les prix du gaz naturel sont beaucoup plus stables que ceux du pétrole.

# 2 Comparer les prix du gaz

Utilisez directement le comparatif gratuit de prix du gaz du Médiateur national de l’énergie. C’est une autorité publique indépendante qui n’a pas de relation contractuelle avec les fournisseurs (contrairement à beaucoup de sites qui eux gagnent de l’argent en vous faisant croire que vous ferez des économies). .

# 3 Voici à quoi vous devez faire attention quand pour comparer les fournisseurs de gaz

Avant de vous hâter et de changer de fournisseur de gaz, vous devez lire les points suivants.

Vous pouvez changer de fournisseur de gaz autant de fois que vous le souhaitez ou revenir chez un précédent fournisseur. Il n’y a pas de période minimum d’engagement !

Conseil n° 1 : attention aux hausses de prix cachées

Les fournisseurs de gaz font souvent de la publicité et vantent les prix bas / les tarifs fixes la 1re année, etc. Il est cependant fréquent qu’ils augmentent les prix dès la fin de la 1re année. Par conséquent, vous devez bien être vigilent au moment de la date anniversaire de votre contrat. Vous pouvez même anticiper en comparant les prix et changer !

Conseil n° 2 :  Méfiez-vous des prix fixes et prix indexés

Beaucoup ont tendance à penser qu’un tarif fixe est préférable et ils ont raison ! Mais il y a des conditions pour qu’il soit vraiment avantageux. Vous devez vous décider avant l’arrivée de l’hiver (généralement associée à un tarif réglementé plus cher) et opter pour un prix plus bas que le tarif réglementé en vigueur. Avec cette stratégie vous êtes assuré de passer la période hivernale sans soucis et à petit prix !

Toutefois, cela ne vous empêche pas de consulter de temps en temps l’évolution des prix du gaz et de comparer. N’oubliez pas que vous pouvez changer gratuitement et facilement de fournisseur.

Conseil n° 3 : ne pas forcément opter pour les abonnements Gaz + Electricité

Les forfaits gaz + électricité sont de plus en plus répandus sur le marché.

Pour cause, ces derniers sont très avantageux, mais par forcément pour nous, les consommateurs. En effet, il est important de bien comparer et de pas privilégier la facilité, c’est-à-dire d’avoir tous ses services chez un seul fournisseur !

Conseil n° 4 : méfiez-vous des offres optionnelles (inutiles)

Les fournisseurs de gaz (au même titre que ceux d’électricité) sont des champions pour vous proposer tout un tas d’offres dont vous n’avez (presque) pas besoin. Le médiateur de l’énergie a dénoncé ces pratiques abusives dont Eni et Engie seraient friands. Alors faites bien attention aux petits astérisques et aux petites cases pré-cochées. Cela pourrait alourdir inutilement le coût de votre abonnement.

Conclusion et conseil n° 5: voici comment reconnaître un fournisseur de gaz équitable

  • pas de hausse de prix cachée
  • des prix inférieurs au tarif réglementé
  • de bons commentaires des clients
  • pas d’offres optionnelles cachées ou proposées de façon abusive
  •  

Cet article vous a donné envie de comparer les tarifs voire de changer de fournisseur ? Rendez-vous le site Internet du Médiateur de l’énergie.