Avant même de savoir comment économiser de l’argent, il est important de savoir que les passifs (dépenses) et les actifs (gains) ne sont que les deux faces d’une pièce. D’une part, ils s’opposent. D’autre part, ils ne peuvent pas vivre l’un sans l’autre. Si vous ne comprenez pas leur différence, alors la liberté financière est inaccessible ! Inversement, une fois que vous avez analysé vos actifs et vos passifs et que vous savez les utiliser à la fin ou au début du mois, vous avancez avec certitude et vous marchez progressivement vers la liberté ! De manière générale :

Les passifs coûtent de l’argent, les actifs en rapportent.

Faire des économies – qui achète quoi ?

La grande différence entre les hamsters financièrement libres et ceux qui ne le sont pas, réside dans la façon dont ils dépensent leur argent ou leurs revenus. C’est la raison pour laquelle, d’une part, il y a des renards à bas salaires (revenus) qui sont financièrement libres et, d’autre part, des hamsters avec des salaires à six chiffres (revenus) qui s’éloignent toujours plus de la liberté financière. C’est surtout avec les “hamsters du système” que l’on observe que la majeure partie du revenu disponible est “investie” dans le passif. Il s’agit toutefois d’un billet permanent pour la roue du hamster.

Ça a l’air simple, et ça l’est vraiment.

Vous devez juste comprendre quelle catégorie appartient à quelle catégorie et investir en conséquence. Les dettes accumulées au fil des ans sont la principale raison pour laquelle les gens (doivent) tourner de plus en plus vite dans la roue du hamster. Une grande partie de l’argent est débité du compte au début du mois. Ce qui reste n’est généralement pas suffisant pour finir le mois. Plus tard, lorsque de nouveaux emprunts sont contractés, le cercle vicieux de la dette s’amplifie. Enfin, les nouveaux prêts génèrent de nouveaux intérêts, qui doivent être remboursés par des hamsters assidus. Plus le fardeau des intérêts directs est élevé (nous n’évoquons même pas les intérêts indirects sous forme d’impôts ou ceux calculés sur le prix des produits / services), plus vous devez courir vite. Par conséquent, une règle de base est de quitter la roue du hamster :

Minimiser les dépenses et maximiser l’épargne / l’investissement !

Si vous vous contentez de suivre systématiquement cette règle, le résultat serait phénoménal ! Même s’il s’agit d’une devise simple et compréhensible sur le plan logique, même les diplômés et autres personnes à revenu élevé qui ont fait des études supérieures ne l’utilise pas. Cette formule explique le paradoxe présenté ci-dessus entre les renards à faible revenu et les hamsters aux revenus les plus élevés. Si l’on reste fidèle à cette expression, le premier objectif doit donc être la réduction des passifs. Un processus extrêmement difficile pour la plupart des gens, surtout les plus aisés car ils maintiennent un niveau de vie aisé.

Alors comment économiser de l’argent ?

Dans cette question aussi, il y a des malentendus. Dès que l’on parle de faire des économies, beaucoup de hamsters prennent peur. Ils craignent que leur qualité de vie en souffre. Voici deux remarques : lorsque vous commencez à réduire vos passifs, le niveau de vie ou la qualité de la vie ne doit pas être inférieur. Cela peut même être le contraire. Vous commencez à consommer moins de quantité mais plus de qualité. Si la réduction du passif entraîne finalement une baisse de votre niveau de vie, cela ne fait que montrer à quel point il était alors nettement au-dessus. En fait, très peu de produits et services sont vraiment nécessaires. Nous voyons souvent cela comme un style de vie minimaliste, mais est-ce vraiment vrai ?

Finalement, notre devise est :

Qui a besoin de peu, a tout !

Il y a tellement de passifs qu’il y a beaucoup de façons de les éviter et de faire des économies. Il est particulièrement important de savoir ce qui appartient à quel groupe. Ainsi, ni la voiture ni la maison n’est un atout (à moins que ce soit une voiture de collection ou une maison en pleins centre de Paris, où elles gagnent rapidement beaucoup de valeur). Cependant, les passifs les plus fatals sont les dettes. Une fois que vous avez compris le système monétaire, cet énoncé prend une qualité très différente. Alors que les dettes au niveau individuel augmentent de manière significative la montagne de passifs et accélèrent la roue du hamster, elles soutiennent également un système construit de manière problématique à un niveau macro-économique !

Notre article sur comment économiser de l’argent vous a plu ? Vous avez des questions ?

Laissez un commentaire 🙂