eu importe la situation financière dans laquelle vous vous trouvez, la façon dont vous gérez vos revenus est essentielle pour atteindre la liberté financière. Beaucoup pensent qu’il suffit de gagner beaucoup et dépenser peu pour parvenir à la liberté financière – mais ce concept est loin d’être satisfaisant. Nous devons aller plus loin afin de ne pas limiter notre champ d’action. Des questions intéressantes se posent alors automatiquement, dont les réponses nous aideront sur la voie de la liberté financière.

 

1. COMBIEN d’argent est-ce que je veux dépenser ?
2. COMBIEN d’argent voudrais-je gagner ?
3. COMMENT voudrais-je gagner mon argent ?
4. QUE faire de mon argent, une fois que je l’ai gagné ?

 

Avant de vous poser toutes ces questions, vous devriez les clarifier. Beaucoup de gens affirment qu’ils n’ont pas besoin de beaucoup pour vivre et qu’ils se débrouillent avec peu d’argent. C’est peut-être vrai, mais voulez-vous vivre toute votre vie avec peu d’argent ? Votre situation ne changera-t-elle jamais, c’est-à-dire que vous ne devrez jamais vous occuper d’autres personnes, telles que des enfants, des parents ou votre conjoint à un moment donné ?

Ensuite, il y a l’inflation qui garantit que vous pouvez acheter moins de biens et de services (réels) demain avec le même montant d’argent (nominal). Donc, même si vous voulez juste maintenir votre niveau de vie, vous aurez besoin de plus d’argent pour cela.

Les vacances, les assurances et les dépenses spéciales doivent logiquement déjà être incluses dans ce montant. Calculez donc un montant mensuel ou annuel que vous souhaitez dépenser. Vous pouvez ensuite extrapoler cela dans Excel avec une inflation supposée de 2 % dans le futur :

Comme vous pouvez le constater dans le tableau, la sixième année, vous avez besoin de 10 % d’argent en plus pour suivre le rythme de l’inflation. Au bout de la dixième année, vos dépenses régulières représenteront un peu moins de 20 % du montant dont vous avez actuellement besoin. Dans le même temps, alors que des progrès techniques devraient théoriquement rendre les biens et les services meilleur marché, la qualité augmente, ce qui justifie à son tour un prix plus élevé. En outre, la majeure partie de notre panier personnel d’achat contient moins de produits avec des avancées techniques et plus de nourriture que ne le suggère le panier d’achat officiel.

Donc, si vous savez à peu près ce que vous voulez dépenser, vous pouvez vous poser la question suivante :

2. Combien d’argent voudrais-je gagner ?

Il est logique que vous gagniez tellement d’argent pendant votre vie active que vous puissiez encore en vivre par la suite. Vous avez donc probablement besoin de plus d’argent que le montant indiqué à la question n°1 (COMBIEN d’argent est-ce que je veux dépenser ?).

Donc, si vous voulez, même pendant votre retraite, maintenir votre niveau de vie et résister à l’inflation, vous devez mettre de l’argent de côté aujourd’hui pour obtenir un revenu passif suffisant à la fin de votre vie active permettant de couvrir vos dépenses et l’inflation.

Ajoutez à cela le fait que vous devez gagner encore plus d’argent car votre employeur ne vous verse qu’une partie de ce que vous lui valez. Après les impôts et les cotisations de sécurité sociale que vous devez également payer, il ne reste malheureusement plus que la moitié.

Nous revenons encore une fois à la déclaration “gagner le plus possible et dépenser le moins possible” 😉

3. Comment voudrais-je gagner mon argent ?

En guise de solution valable, nous avons identifié les revenus passifs. Comme nous n’avons tous que 24 heures par jour, le temps est toujours l’élément qui nous empêche de gagner plus. À un moment donné, nous devons tous dormir et à un moment ou à un autre, nous avons tous besoin de temps libre. Après tout, nous ne sommes pas des robots.

Pour cette raison, nous recommandons, dans la mesure du possible, de percevoir son salaire de revenus passifs. L’idée : investir une fois et profiter de ce temps investi le plus longtemps possible. Malheureusement, dans la plupart des relations de travail, nous échangeons notre temps (libre) contre un salaire. Toute structure créée dont on pourrait bénéficier à l’avenir bénéficiera à notre quête vers la liberté financière.

À ce stade, nous aimerions simplement vous encourager à réfléchir à l’opportunité que représente l’auto-entrepreneuriat. En tant que “solo-preneur”, vous bénéficiez de quelques gros avantages, mais vous travaillez souvent en “solo”. De plus, vous devez être le genre de personne qui aime ce genre de choses. Ce serait peut-être aussi une bonne occasion de développer d’autres chose, par exemple écrire un livre électronique (e-book), un livre ou faire du marketing d’affiliation.

Mais même ceux qui ne sont pas freelances ont la possibilité de bénéficier d’un revenu passif. On parle alors d’investissements en capital. En investissant intelligemment, votre argent peut se multiplier sans que vous ayez à faire quelque chose pour cela. Ceux-ci incluent, entre autres, les actions à dividendes, les ETFs, les prêts entre particuliers ou le crowdinvesting.

Pour atteindre la liberté financière, l’astuce consiste donc à investir une partie de vos revenus. Pour les auto-entrepreneurs, cet investissement peut se faire dans leur propre entreprise, dans d’autres entreprises ou sous forme de prêts.

4. Que faire de mon argent, une fois que je l’ai gagné ?

Le plus important, c’est vous ayez une structure de compte qui encourage et facilite la réalisation de votre objectif de liberté financière. Cela signifie qu’en plus d’un compte courant, vous devez nécessairement disposer d’autres comptes à des fins différentes. Au début du mois, un certain montant ou pourcentage de vos revenus devrait leur être automatiquement transféré. Quel type de compte exactement ouvrir en plus de votre compte chèque ?

  • Compte d’investissement (compte-titres ou PEA)
  • Compte pour les dépenses fixes
  • Compte épargne-formation
  • Compte projets / rêves

Sur le compte d’investissement, vous pourrez idéalement transférer automatiquement entre 5 et 25 % de votre revenu via un ordre permanent au début du mois. Logiquement, il s’agit d’un compte d’argent au jour au le jour (type livret A), pour lequel vous obtenez plus d’intérêts que pour un compte courant. Si vous avez économisé suffisamment d’argent dessus, vous pouvez effectuer un nouvel investissement. Vous pouvez investir sur votre PEA directement depuis ce compte via un ordre permanent. Vous ne touchez pas à ce compte et ne réinvestissez pas le revenu du capital pendant la phase de construction de vos actifs afin de bénéficier de l’effet des intérêts composé. Si vous avez un revenu imprévu, tel qu’un bonus, une augmentation de salaire ou un cadeau, vous devez également transférer une partie de ces revenus sur votre compte d’investissement.

Le compte de dépenses fixes est conçu pour que vous ne soyez pas soudainement surpris par les dépenses majeures à la fin de l’année dues aux cotisations annuelles. C’est pourquoi vous devriez dresser un aperçu de vos dépenses fixes annuelles et les diviser par douze, afin d’avoir un aperçu mensuel de leur montant. Vous pouvez également transférer ce montant fixe mensuel sur votre compte de dépenses fixes via un ordre permanent au début du mois. . Vous pouvez aussi utiliser ce compte pour faire des dons.

Enfin, vous pouvez créer un compte pour la formation continue où vous économiserez sur les dépenses de formation pour vous et vos enfants. Un investissement dans votre éducation peut porter ses fruits à plusieurs niveaux et vous faire économiser un multiple de votre somme investie, par exemple en prenant de bonnes décisions (financières). Alors, assurez-vous d’investir consciemment en vous-même régulièrement et d’acheter des livres, de la formation, des cours, etc., à partir de cet argent. Nous recommandons un montant de 5 % du revenu.

Vous pourriez transférer 5 % supplémentaires sur le compte projets / rêves. Là, vous économisez de l’argent pour vos projets / rêves. Cela peut être pour financer votre prochain voyage, une voiture ou tout ce qui vous fait envie.

Une fois que vous aurez configuré cette structure de compte, il vous sera beaucoup plus facile d’épargner automatiquement de l’argent pour les bons achats et d’investir régulièrement.

 

Combien de comptes possédez-vous et quel pourcentage y transférez-vous par ordre permanent ?

Nous attendons vos commentaires avec impatience !

À bientôt et restez connecté !